Dinard au fil des lettres et des saisons

De la Belle Époque à la Seconde Guerre mondiale

Sous la plume de Bernard Seydoux, un livre de correspondances, superbement illustré, raconte un Dinard que personne n’avait jamais lu : celui des grandes familles et des grandes villas. Pour les amoureux de la ville.

34,50 

Dinard au fil des lettres et des saisons… Quelle merveilleuse correspondance ! Celle qu’a tenue, de 1880 à 1946, Alice Seydoux pour raconter comme personne ce qui fait l’incomparable charme de ce livre : le Dinard intime de la grande époque… Le Dinard balnéaire tel que le voit se développer, page à page, une grande famille de la bourgeoisie d’affaires française. Un Dinard à la charnière de deux siècles, perçu au rythme des baignades, des parties de tennis, de golf, des premières sorties à bicyclette ou en voiture, mais aussi des mondanités, des spectacles… Dinard est si « charmant » qu’on y « perd l’envie de courir le monde », assure l’exquise épistolière. De fait, c’est le monde qui vient à Dinard. Tantôt le prince de Wagram en séjour aux Roches Brunes, tantôt Lady Sassoon faisant construire Port-Breton. Sans oublier, pendant la Grande Guerre, les ambulances d’Henri de Rothschild, ou encore les autochenilles d’André Citroën grimpant les escaliers du casino, et l’hydravion en folie qui s’abat au Moulinet… Puis survient la Seconde Guerre mondiale avec la réquisition des villas, certaines pour l’armée allemande, d’autres pour être transformées en hôpitaux…

auteur-bernard-seydoux

Bernard Seydoux

Petit-fils de la principale épistolière, Bernard Seydoux a sélectionné, dans l’abondante correspondance, mille témoignages, anecdotes et photographies inédites afin de rendre compte du Dinard de l’époque.

Informations complémentaires

ISBN

978-2-84421-160-6

Nombre de pages

Format

Couleur

, ,

Nos collections