Le Quesnoy

Jean-Marie Leblanc

Édition d’art numérotée

Nordiste, Jean-Marie Leblanc, ancien directeur du Tour de France, est revenu au Quesnoy pour ­raconter l’œuvre de Vauban et son influence sur le bocage avesnois. Historique, culturel et social, ce texte est aussi placé sous le signe des souvenirs d’enfance et de cyclisme.

1,00 

Même à la direction du prestigieux Tour de France, Jean-Marie Leblanc n’a jamais oublié ce qu’il devait au bocage avesnois, à cette terre tout en replis où grandirent ses aïeux. Car le gosse qu’il fut, qui prenait son train au Quesnoy, l’enfant de Fontaine-au-Bois qui porta le maillot du V.C. Landrecies, qui roulait en forêt de Mormal, ce gosse-là reste partout chez lui dans le Nord. Il connaît chaque arbre, chaque clocher. Il sait sous quels ponts coulent l’Helpe et la Sambre. Au simple dessin d’une courtine, il devine l’élan de Turenne et la main de Vauban. En somme, Jean-Marie Leblanc, le Nordiste, est bon guide. Non seulement il livre, dans cette nouvelle inédite, les clés du Quesnoy, mais il témoigne aussi du génie qu’ont les hommes, aujourd’hui, pour faire revivre leur terroir.

Collection Art et villes : Paris. Une porte derrière la Bretagne de Philippe Le Guillou, Fougères. Vaisseau sur le bocage de Bernard Heudré, Chartres. Un phare pour la Beauce de Gérald Massé, Saint-Brieuc. Ville ouverte, ville secrète de Yannick Pelletier, Morlaix. Fille de terre, fille de mer de Réné Le Clech, Bécherel. Un village à livre ouvert de Francine Szapiro, Saint-Malo. Le rêve breton d’une enfance niçoises de Louis Nucéra.

Informations complémentaires

ISBN

,

Nombre de pages

Format

Couleur

Nos collections